Des loli et des morts (« Bilan » de 2/3 saison)

 

Hey ! On se retrouve aujourd’hui avec un petit article écrit à la va vite sur deux anime qui sortent actuellement cette saison et dont j’ai bizarrement envie de parler tout de suite. (Ça tombe bien j’ai un blog)
Je veux en parler parce que j’avoue avoir été agréablement surpris par ces deux là, je pensais du mal d’eux au début et finalement j’ai été mauvaise langue, et je les apprécie !

 

ito junji

Ito Junji : Collection

 

Une adaptation anime de certaines œuvres de l’auteur Junji Ito (comme personne ne s’en doutait), je ne vais malheureusement pas m’attarder sur ce dernier étant donné que je ne le connais pas assez et que ce n’est pas le but de l’article.

Après le visionnage de l’épisode 1, je vous avouerais que j’étais mitigé. Je n’étais pas du tout emballé pour la suite. Il m’avait laissé sur ma faim, je m’attendais à quelque chose de vraiment horrifique, et finalement j’avais eu un gamin attardé qui fait des blagues, sans grande horreur. (J’suis sur qu’en vrai il a une chaîne youtube de prank.)

Une semaine passe et je décide finalement de regarder la suite, et j’ai finalement pris conscience que j’attendais quelque chose de trop différent que ce que propose l’oeuvre, que j’occultais le côté « burlesque », « too much » qui le rend si particulier.

Finalement maintenant j’aime beaucoup et j’attends avec impatience chaque épisode ! Cette façon de créer un univers entier et une ambiance glauque en seulement quelques minutes d’épisodes me plait beaucoup, notamment l’épisode 7 avec sa ville sans ciel. Même si j’avoue que certains passages peuvent laisser à désirer, notamment le côté « horreur » qui n’est pas des mieux réalisés.

junji
Quand tes parents te prennent en flag devant du lolicon.

Je n’ai malheureusement pas lu les mangas de Junji Ito mais en ayant parlé avec quelqu’un qui en a lu certains, c’est apparemment fidèle, trop fidèle pour certains, mais personnellement je ne vois le problème. Mais je vais laisser tels quels les propos de mon indic, qui résume bien mieux ses propres propos :
« C’est une adaptation très fidèle, c’est ce que certains lui reprochent d’ailleurs. On retrouve les mêmes plans et l’animation pas très fluide rappelle encore plus le manga.
Moi j’aime beaucoup, j’aurais moins apprécié qu’ils dénaturent son style si particulier je pense. »
Merci à Tsumiki pour ses sages paroles :3

En bref, un anime fort sympathique à regarder, surtout qu’il n’y a aucune réelle continuité entre les épisodes. En tout cas l’anime m’a bien donné envie de me plonger dans les mangas !
(Fun fact : Le réalisateur a aussi fait Diabolik lovers ! Surement un super anime horrifique aussi)

 

 

ryou

Ryuuou no Oshigoto!

 

« Les loli c’est cool, surtout quand elles t’appellent Onii-tan » Victor Hugo.

Si j’écris cet article pas très utile et purement subjectif (comme tout mes articles en fait), c’est surtout pour parler de cet anime. C’est un des anime que j’attendais le moins, que j’ai beaucoup dénigré de part son côté lolicon, je m’attendais à un Ro-kyu-bu ou Tenshi no 3P like.
(Bien que je trouve Ro-kyu-bu bien meilleur car il possède ce côté assumé que Tenshi n’a pas. Et parce que y’a plus de petites fesses de lol.. *tousse* je m’égare)

Pour en revenir à RnO, je m’attendais donc à ce genre d’oeuvre mais avec du shogi. Et en réalité bah, je trouve que pas du tout. Certes il y’a des loli, mais à ma grande surprise, ce n’est pas du tout le cœur de l’oeuvre. Finalement il n’y a que deux « loli », les autres n’étant que des personnages secondaires très peu développé (Et c’est le cas de le dire !)

ryouo
Toi après la soirée d’anniversaire de ta petite sœur.

L’anime possède des passages très fort et une histoire relativement sérieuse mine de rien, j’avoue avoir été bluffé par plusieurs épisodes, notamment le 7, qui suit principalement Keika, à qui il ne reste plus beaucoup de temps pour passer pro, et qui enchaîne les défaites.

Je regrette juste de ne pas m’y connaitre en shogi, parce que l’oeuvre accentue beaucoup sur les parties jouées, mais bon j’y comprends rien quoi.
Je tiens donc à m’excuser platement auprès de cette oeuvre, et j’attends avec impatience la suite, en espérant que la fin reste au niveau !

 

Voilà c’est à peu près tout pour aujourd’hui, désolé tout ça n’est pas bien folichon, je ne voulais pas faire un super article tout bien travaillé, juste parler de deux œuvres que je n’aborderais pas à la fin de la saison mais qui m’ont quand même agréablement surprises.

 

Sur ce~

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s